Varia: à proscrire de vos assemblées

2 février 2016 — Le terme Varia est fréquemment employé dans les ordres du jour d’assemblées générales annuelles de copropriétaires. Il permet d’ajouter des sujets qui n’y étaient pas initialement prévus, et qui sont débattus en fin d’assemblée. Or, selon l’Office québécois de la langue française, ce terme est une impropriété à éviter.

On devrait plutôt utiliser les mots diverssujets divers et affaires diverses. Cette information a été mise en perspective dans le glossaire du site Condolegal.com, lequel renferme près de 500 autres termes qui peuvent être consultés en un seul clic, afin de mieux en comprendre la définition.

Portail qui se veut à la fois pratique et convivial, Condolegal.com est conçu pour simplifier la tâche des internautes. Ce site a non seulement diversifié ses champs d’activité, par exemple en créant six onglets (AchatSyndicatGestionAssurances, Travaux et Vos droits) qui contiennent des fiches pratiques, il offre également à ses usagers d’autres liens utiles, dont une section appelée Questions/Réponses propre à chacun des onglets précités.

Entièrement axé sur le droit de la copropriété vulgarisé, ce portail est en constante évolution. Il représente une occasion en or pour des milliers de copropriétaires, ou pour ceux qui le deviendront éventuellement, de mieux connaître la loi régissant cette formule d’habitation collective.

Montréal, 2 février 2016