Un gestionnaire sanctionné

visuel_colloque201025 juillet - L'Affaire Jacques Paquet se poursuit. Une décision sur la sanction à imposer à l'égard de ses agissements a finalement été rendue cette semaine. Le Conseil de discipline de l'Ordre des administrateurs agréés du Québec (OAAQ) a rendu sa décision ce 23 juillet 2012. Tristement célèbre pour avoir dérobé des milliers de dollars à au moins cinq syndicats de copropriété dont il avait la gestion, Jacques Paquet avait d'ailleurs fait l'objet d'une émission La Facture de Radio-Canada.

Le Conseil de discipline de l'OAAQ a opté pour une radiation permanente face à près de 35 chefs d’accusation. L'homme, qui n'a démontré depuis le début de l'affaire aucun remord, a multiplié les justifications pour tenter d'excuser ses actes . La décision de radiation par l'OAAQ vient affirmer l'importance de respecter les valeurs et les règles d'éthique dans la gestion du bien d'autrui.

Joint par Argent, Yves Joli-Coeur, avocat émérite et secrétaire général du Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec, a estimé que ce "type de geste" était totalement inacceptable.

Afin de limiter les mauvaises surprises, il serait important que les gestionnaires qui gèrent le bien commun des copropriétaires soient membres d'un ordre professionnel comme l'OAAQ qui administre la profession de ses membres. En effet, grâce au Fonds d’indemnisation, un "heureux" dénouement interviendra tout de même pour les syndicats de copropriété victimes des agissements de Monsieur Paquet qui seront indemnisés au prorata de leur créance.

Cette affaire soulève un malaise persistant dans le milieu de la gestion des copropriétés, autant pour les gestionnaires que pour le public. Les efforts du public doivent se poursuivre pour que soit toujours mieux encadré la gestion des copropriétés, particulièrement dans le contexte d'un marché aussi florissant actuellement.

Pour consulter la décision rendue par l'OAAQ, cliquez ici.

Pour consulter la sanction rendue par l'OAAQ, cliquez ici.

À lire également, cet article paru sur Argent :  Administrateur de condos : Jacques F. Paquet est radié.

Montréal, le 25 juillet 2012