Définition : Travaux - Certificat de fin des travaux

Document privé que prépare un professionnel du bâtiment, tel un architecte, pour le compte d’un propriétaire ou de son créancier hypothécaire. Aux termes de ce document, le professionnel fait état de la date de son inspection du chantier et de son opinion quant à la date de la fin des travaux. Il précise généralement que tous les travaux ont été exécutés conformément aux règles de l’art, aux normes et codes en vigueur ainsi qu’aux documents contractuels. Il peut parfois indiquer que toutes les corrections et tous les travaux complémentaires demandés lors d'une inspection des travaux ont été effectués. Le certificat de fin des travaux constitue un outil parmi d’autres pour déterminer le point de départ de la garantie légale pour les vices de construction et des délais pour publier un avis d'hypothèque légale de constructionLa signature du certificat entraîne habituellement la libération de la retenue contractuelle au bénéfice de l’entrepreneur. 

Articles liés


Les travaux à faire dans une copropriété doivent être décidé par le CA, ou par l'assemblée des copropriétaires, en fonction de leur nature. Ne pas suivre cette règle pourrait entraîner des conséquences extrêmement fâcheuses.
Lire la suite
Les travaux à faire dans une copropriété peuvent être décidé par le conseil d'administration, alors que d'autres nécessitent un vote par l'assemblée des copropriétaires.
Lire la suite
Lorsque vous achetez dans une copropriété divise nouvellement construite, une portion des fractions de l'immeuble (appartement, case de stationnement ou de rangement, etc.), voire la totalité, peut faire l’objet d’un avis d’hypothèque légale de la construction. Le Code civil du Québec a instauré cette hypothèque dans le but de protéger  les personnes qui ont participé à sa construction ou à sa rénovation (architecte, ingénieur, fournisseur de matériaux, ouvrier, entrepreneur ou sous-entrepreneur) afin qu’ils soient remboursés pour des travaux et services effectués sur un immeuble. En tant qu’acheteur, serez-vous tenu d’acquitter les dettes du promoteur, s’il se trouve en défaut de paiement à l’égard de ses créanciers de la construction? Dans l’affirmative, les sommes réclamées seront-elles réparties entre tous les copropriétaires? Et qu’arrivera-t-il si ces derniers refusent de payer?
Lire la suite