Définition : Vice de consentement

Consentement donné irrégulièrement en raison, par exemple, d’une erreur ou d’une crainte. Le vice de consentement peut, dans certaines circonstances, entraîner la nullité de l'acte juridique afférent lorsqu’il porte sur la nature du contrat, sur l’objet de la prestation ou, encore, sur tout élément essentiel qui a déterminé le consentement.

Articles liés


  Question: J'ai acheté mon condo il y a 3 mois et je viens d'assister à ma première assemblée des copropriétaires. Je viens d'apprendre à ma grande surprise que de très importants travaux devaient être entrepris à la maçonnerie de l’immeuble. Mon vendeur ne m'a jamais parlé de ces travaux alors qu'il est évident aujourd'hui qu'il devait le savoir puisque tous les autres copropriétaires présents à l'assemblée semblaient tout à fait être au courant. Puis-je me retourner contre mon vendeur du fait qu'il m'a caché ces travaux et qu'il avait le devoir de me le dire?  
Vous devez vous identifier/inscrire pour lire cet article