Définition : Vendeur professionnel

Personne physique ou morale ayant réalisé ou fait réaliser des travaux au sein de l'immeuble vendu, par exemple un promoteur ou un entrepreneur en construction. L’article 1729 du Code civil du Québec prévoit que lorsque le vice d’un bien vendu par un vendeur professionnel se manifeste prématurément, par rapport à des biens de même espèce, le vice est présumé avoir existé au moment de la vente par le vendeur professionnel en question. Cette présomption peut toutefois être repoussée si le défaut est dû à une mauvaise utilisation du bien par l’acheteur.

Articles liés


La loi a prévu des dispositions législatives à l’attention des syndicats de copropriétaires, afin qu’ils soient protégés en cas de travaux mal faits (article 1081 du Code civil du Québec). Le législateur vise à pallier les désordres susceptibles d’apparaitre à l’issue d’un chantier. Lorsque des travaux sont réalisés dans les parties communes, le syndicat bénéficie de plusieurs garanties légales. On compte, parmi celles-ci, la garantie pour malfaçons, pour vices cachés et pour la perte de l’ouvrage. Tous ces droits valent leur pesant d’or, étant donné que bien souvent, le coût des travaux à faire dans une copropriété est très élevé.
Lire la suite
  Question: J'ai acheté mon condo il y a 3 mois et je viens d'assister à ma première assemblée des copropriétaires. Je viens d'apprendre à ma grande surprise que de très importants travaux devaient être entrepris à la maçonnerie de l’immeuble. Mon vendeur ne m'a jamais parlé de ces travaux alors qu'il est évident aujourd'hui qu'il devait le savoir puisque tous les autres copropriétaires présents à l'assemblée semblaient tout à fait être au courant. Puis-je me retourner contre mon vendeur du fait qu'il m'a caché ces travaux et qu'il avait le devoir de me le dire?  
Vous devez vous identifier/inscrire pour lire cet article