Définition : Superficie brute

Mesure de superficie utilisée pour la vente d'appartements dans une copropriété neuve ou non encore construite. Elle est généralement calculée à partir des plans d’architecture de l'appartement (partie privative). Cette superficie comporte souvent des surfaces occupées par certaines composantes situées dans les parties communes, telles que:

 BON À SAVOIR! L'Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) a rédigé un bulletin d'information traitant de ce sujet.

ATTENTION ! La superficie brute d'une partie privative se distingue de la superficie nette, par le fait qu'elle englobe généralement des portions de l'immeuble qui sont qualifiées de parties communes par la déclaration de copropriété, par exemple celles qui traversent la partie privative, tels les puits de ventilation, la plomberie ou l’électricité. Il est ainsi normal qu'il y ait des écarts parfois significatifs entre la superficie nette et la superficie brute.

Articles liés


La plupart des acheteurs accordent une grande importance au rapport superficie/prix d’un appartement. Par conséquent, avant de signer l’acte de vente, prenez le temps de mesurer soigneusement la superficie de votre unité. Les écarts entre ce qui était prévu au plan remis lors de la signature du contrat préliminaire, versus la superficie réelle illustrée dans le plan de cadastre ou le certificat de localisation, sont fréquents. Cette différence s’explique par moult facteurs qui sont énumérés dans la fiche pratique intitulée La superficie de la partie privative.  
Lire la suite
30 août 2019 – La part du lion des condos augmente dans la région du Grand Montréal, en raison d’une croissance des prix médians au pied carré deux fois plus élevée que celui des maisons unifamiliales, et ce, pendant les sept premiers mois de l'année 2019. Cette augmentation a été respectivement de 10,3 % pour les appartements détenus en copropriété, contre 5,2 % dans le cas des maisons unifamiliales. C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par Royal LePage, laquelle s'est intéressée à la copropriété dans cinq grandes villes canadiennes, dont Montréal.  
Lire la suite
Comment être sûr que l’appartement sur plans que vous avez repéré correspond à vos attentes et besoins ? Une des clés du succès dans l’achat d’un logement neuf : la qualité de votre échange avec le promoteur immobilier. À cet égard, la loi donne aux acheteurs le droit à une information loyale et aussi complète que possible, que ce soit sur la nature ou la qualité exacte du bien vendu. Cette obligation englobe toute l’information déterminante et pertinente concernant l’immeuble et la copropriété. Les renseignements à fournir portent autant sur la ou les parties privatives concernées que sur les parties communes de l'immeuble. Cela dit, pour obtenir l'information désirée et ainsi éviter d’éventuels conflits avec votre vendeur (promoteur ou constructeur), vous devrez faire preuve d’une grande vigilance.
Lire la suite
Une obligation existe pour le vendeur, soit celle d’annoncer la superficie exacte de la partie privative qu’il vend. La plupart des acheteurs accordent une grande importance au rapport superficie/prix d’un appartement, car il s’agit d’une donnée qui influencera grandement le prix offert ou leur décision d’acheter ou non. Par conséquent, avant de signer l’acte de vente, prenez le temps de vérifier soigneusement la superficie de l’unité.  Les écarts entre ce qui était prévu au plan remis lors de la signature du contrat préliminaire, versus la superficie réelle illustrée dans le plan de cadastre ou le certificat de localisation, ne sont pas des cas isolés. Or cette problématique des superficies est source de fréquents conflits en copropriété. Et elle n’est pas exclusive aux ventes sur plan. Elle peut également survenir lors d'une revente.
Lire la suite