Définition : Gros oeuvre

Ensemble des composants structuraux de l’édifice. Cela inclut tout ce qui concourt à la solidité et à la stabilité de l’édifice, notamment  les fondations, murs porteurs, planchers, poteaux, poutres etc. Ces éléments constituant un tout, la modification d’un ou plusieurs de ces composants peut altérer la structure de l’ensemble. Le Code civil du Québec crée une présomption à l'effet que le gros oeuvre constitue une partie commune de l'immeuble. Il en est généralement ainsi dans les copropriétés verticales. Toutefois, la situation diffère dans les copropriétés horizontales, où le gros œuvre est généralement situé dans les parties privatives.

Articles liés


Le propre de la copropriété divise est de diviser l’immeuble en divers lots qui seront la propriété exclusive des copropriétaires (parties privatives), et pour d'autres qui seront la propriété de l'ensemble des copropriétaires (parties communes). Ces lots sont identifiés par un numéro individuel, lequel a été attribué lors de l’opération cadastrale. Chacun des lots privatifs de copropriété ainsi constitué devient un bien immobilier unique. La distinction entre les parties communes et privatives est essentielle notamment du point de vue de l’entretien qui relève du syndicat des copropriétaires pour les parties communes et des copropriétaires pour ce qui concerne les parties privatives. 
Lire la suite