Définition : Borne de recharge

Appareil fixe raccordé à un tableau de distribution électrique, ou parfois branché à une prise de courant, qui sert à recharger la batterie d’un véhicule électrique ou d’un véhicule hybride. Une borne de recharge peut être dotée d’un ou plusieurs câbles, dont l’extrémité comporte une prise mobile semblable au pistolet d’une pompe à essence. Cettre prise doit être branchée au socle de recharge du véhicule, afin d'en recharger la batterie. En copropriété divise, selon la déclaration de copropriété, elle peut-être qualifiée de partie privative, de partie commune ou de partie commune à usage restreint.

 

Articles liés


La webradio du 11 avril 2022 concernait les bornes de recharge en copropriété. Avec l’effort à fournir pour réduire les émissions québécoises de gaz à effet de serre et pour contenir l’augmentation des températures d’ici la fin du siècle, la vente de VE est devenue un incontournable. Au Québec, en 2030, le nombre de VE devrait passer à 1,5 million, soit 30% du parc automobile québécois. En 2035, la vente de voitures neuves à essence sera interdite au Québec et au Canada. Paradoxalement, la grande majorité des immeubles détenus en copropriété divise ne sont pas équipés pour permettre la recharge de VE. De plus, les déclarations de copropriété de ces immeubles n’ont rien prévu relativement à cette question.  Les invités étaient monsieur Éric Boileau, cadre dirigeant et entrepreneur électricien chez Synergie Électrique et Borne de recharge véhicule électrique Québec Inc, Me Yves Joli-Cœur, avocat émérite en droit de la copropriété et madame Valéry Couture, gestionnaire de copropriété chez Condostratégis. 
Lire la suite
Les véhicules électriques (VE) sont de plus en plus considérés comme un des moyens pour réduire l’impact de la circulation automobile sur le climat. Avec l’effort à fournir pour réduire les émissions québécoises de gaz à effet de serre et pour contenir l’augmentation des températures d’ici la fin du siècle, la vente de VE est devenue un incontournable. Au Québec, en 2030, le nombre de VE devrait passer à 1,5 million, soit 30% du parc automobile québécois. En 2035, la vente de voitures neuves à essence sera interdite au Québec et au Canada. Paradoxalement, la grande majorité des immeubles détenus en copropriété divise ne sont pas équipés pour permettre la recharge de VE. De plus, les déclarations de copropriété de ces immeubles n’ont rien prévu relativement à cette question. 
Lire la suite
26 mai 2019 — La phase V des Verrières sur le fleuve est la première, au Québec, à procéder à une électrification de masse destinée aux véhicules électriques. Elle pourra en alimenter jusqu’à 120 mus par cette source d’énergie.
Lire la suite
25 mai 2019 — Une nouvelle avancée pour promouvoir l’achat de véhicules électriques, au Québec, se traduira par un soutien financier accru allant jusqu’à 5 000 $. Cet argent servira à financer l’acquisition et l’installation de bornes de recharge (240 volts) pour véhicules électriques.
Lire la suite
22 septembre 2015 — Le branchement des véhicules électriques suscite une polémique grandissante en copropriété. Dans un immeuble où les bornes de recharge sont absentes, les propriétaires de véhicules hybrides ou entièrement électriques peuvent faire face à une certaine résistance, laquelle émane des autres copropriétaires qui y sont réfractaires.
Lire la suite