Définition : Acte sous seing privé

Acte signé par une ou plusieurs parties, dont l’objectif est de constater une entente ou un fait dont les conséquences sont juridiques. Ce type d'acte doit être différencié de l'acte authentique, car aucun notaire ou autre officier public n'intervient dans sa réception. Les actes sous seing privé peuvent, entre autres, permettre de constater une procuration, une vente ou un bail. Toutefois, les actes sous seing privé qui doivent être publiés au Registre foncier du Québec requièrent d’être attestés par un notaire ou un avocat.

Articles liés


Tous les copropriétaires devraient prendre part aux assemblées, afin que l’assemblée puisse atteindre le quorum et par conséquent délibérer et décider. Lorsqu’un copropriétaire ne peut pas s'y rendre, il peut demander à la personne de son choix de le représenter. Le mandataire, c’est-à-dire celui qui reçoit la procuration n’est pas forcément un autre copropriétaire. Il peut s’agir d’une personne étrangère à la copropriété. Ce dernier pourra ainsi le représenter à cette assemblée et voter à sa place pour toutes les questions inscrites à l’ordre du jour. Un écrit s’impose Le mandat tacite étant exclu, vous devrez remettre un écrit à un mandataire de votre choix, si vous souhaitez être représenté à l’assemblée. Celui-ci, qui vous représentera et votera à votre place pendant l’assemblée, peut être l’un des administrateurs de la copropriété (en sa qualité personnelle), un autre copropriétaire, voire un ami ou une personne totalement étrangère à la copropriété.
Lire la suite