Définition : Assurances - Perte

Sinistre qui entraîne le versement d'une indemnité prévue au contrat d’assurance.

 BON À SAVOIR : L'assureur n'est pas tenu d'indemniser une perte qui provient du vice propre ou de la nature de la chose.

Articles liés


Après un dégât d’eau, l'objectif ultime du syndicat et de ses copropriétaires: se retrouver dans la même situation que celle dans laquelle ils étaient avant que le sinistre ait eu lieu. De par sa structure juridique, la remise en état des parties communes et privatives peut être particulièrement complexe dans une copropriété divise. C’est pourquoi, elle devrait être prise en charge par un entrepreneur qualifié dans le domaine. Les situations varient d’une réclamation à l’autre, selon les parties de l’immeuble affectées, l’ampleur des dommages et la provenance de l’eau, qui peut être propre ou contaminée. Cette étape comporte généralement quatre phases : 1) Travaux d’urgence, 2) Évaluation des dommages 3) Indemnisation 4) Travaux de réhabilitation.  
Lire la suite
  La prime d'assurance correspond à la somme que doit payer, mensuellement ou annuellement, l’assuré pour bénéficier des garanties prévues au contrat d’assurance,  en cas de sinistre. Elle constitue une charge relative à la conservation, à l'entretien et l'administration de l'immeuble. Bien que le syndicat doive en assumer le coût, les frais qui en découlent sont exigés aux copropriétaires à même leurs charges communes (frais de condos).
Lire la suite