Assurances complémentaires

L’assurance du syndicat ne couvre pas tout, par exemple, les franchises et les exclusions. Il en ainsi pour certains types de risque, tel que les mouvements du sol. Ce qui veut dire que tout ce qui est tremblement de terre et ses conséquences ne sont pas automatiquement couverts. Pour bénéficier d’une meilleure couverture, vous pouvez faire ajouter des protections appelées Garanties complémentaires et facultatives au contrat d’assurance. En clair, l'assurance dite complémentaire est destinée à augmenter - moyennant une majoration de la prime de base - la couverture d’assurance et le plafond des indemnités susceptibles d’être versées. Voici quelques exemples de Garanties complémentaires et facultatives:

Assurance pour honoraires professionnels

Cette couverture pourrait s’avérer très utile, si vous deviez payer les frais et honoraires des professionnels que vous auriez désignés en cas de sinistre. Ces professionnels (ex. : avocat, notaire, architecte, ingénieur et arpenteur-géomètre) ont le mandat de vous conseiller et, le cas échéant, de procéder aux diverses études pour assurer la réhabilitation de votre immeuble.

Assurance pour honoraires du fiduciaire

En cas de pertes importantes, la gestion des indemnités d'assurance versées par l’assureur pourrait s’avérer être une tâche délicate. La nomination d’un fiduciaire serait alors requise. Cependant, ses honoraires et autres frais auront un impact considérable sur les finances de votre copropriété, raison pour laquelle votre syndicat de copropriétaires devrait souscrire ce type de couverture, afin de payer les honoraires du fiduciaire.

Assurance pour charges communes impayées (frais de condo)

Dans certains cas, notamment lorsque le bâtiment est passablement endommagé à la suite d’un sinistre, votre syndicat pourrait être privé du paiement des charges communes (frais de condo) dont il a absolument besoin. Le syndicat pourrait dès lors se retrouver en difficulté financière. Certains assureurs offrent une garantie spécifique pour pallier cette situation, à la condition que le sinistre dont il est question soit couvert dans la police d’assurance.

Assurance contre les bris d’équipement (bris des machines)

Cette couverture sert à combler l’absence de couverture de certaines polices d’assurance pour les risques associés au bris d'équipement mécanique et électrique, de chauffage, de climatisation ou de réfrigération, d’une chaudière ou d’un récipient sous pression. Elle fait habituellement l’objet d’une garantie distincte. Votre syndicat a tout intérêt à inclure dans la couverture d’assurance la prise en charge de ce type de risques, car les conséquences économiques peuvent être importantes. Il peut en être ainsi pour les dommages occasionnés aux machineries de l’immeuble par un arc électrique, une panne électrique, une explosion imputable à la pression et par la force centrifuge.

Assurance pour les tremblements de terre

Cette couverture sert à couvrir les dommages résultant de la secousse d’un tremblement de terre ainsi que les dommages résultant d'un incendie, d'une explosion ou de la fumée qui y sont consécutifs. Pour les tremblements de terre, l'assurance est vendue par l'ajout d'une protection complémentaire au contrat. Il s'agit d'un avenant que l'on ajoute à la police d'assurance du syndicat de copropriétaires.

 

BON À SAVOIR !  Certaines déclarations de copropriété imposent la prise d’assurances complémentaires. De plus il est de bonne gestion de souscrire de telles assurances.

http://www.condolegal.com/images/Boutons_encadres/A_retenir.pngÀ RETENIR :​​ L’objet des assurances complémentaires est de permettre d’avoir une meilleure couverture.

ATTENTION !​ ​ Tous les contrats d'assurance comportent des limites et des exclusions. Votre représentant en assurance de dommages est tenu de vous les expliquer et de vous offrir, le cas échéant, les garanties complémentaires et facultatives adaptées à votre besoin.

 CONSULTEZ  L'OUVRAGE :  L'assurance condo, Tout ce qu'il faut savoir 

 

 

Retour à la méga-fiche Assurances du syndicat

Retour aux fiches pratiques