Surfside: Durcissement prévisible du marché de l'assurance

18 juillet 2021Surfside: L’effondrement suscite de nouvelles craintes au sujet d’un durcissement du marché de l’assurance en Floride

Les assureurs étaient déjà hésitants après les pertes causées par des ouragans répétés. L’effondrement récent de l’immeuble de Surfside, détenu en copropriété divise, a apporté un nouveau questionnement. Combien de temps les côtes de la Floride seront-elles assurables ? La fréquence des catastrophes naturelles et la vitesse à laquelle les éléments de structure des immeubles se détériorent (en raison de l’air humide et salin) rendent l’assurance des bâtiments plus risquée pour les assureurs.

 

Or l’assurance est une affaire de gestion des risques. C’est pourquoi les copropriétaires floridiens pourraient bientôt ressentir l’onde de choc de la tragédie, alors que les assureurs commencent à scruter les bâtiments qu’ils assurent, à hausser les primes qui sont déjà parmi les plus élevées du pays ou à résilier purement et simplement les contrats d'assurance.

C'est ainsi que, quelques jours après l’effondrement, plusieurs assureurs ont transmis des avis sommant leurs assurés de procéder, pour les bâtiments plus anciens, aux inspections de sécurité obligatoires. Faute de quoi leur contrat d'asurance serait résilié. En Californie, les assureurs ont commencé à ne plus assurer les zones sujettes aux incendies; dans d’autres parties de l’Ouest américain, les courtiers d’assurance rapportent que des assureurs refusent de renouveler les polices d’assurance.

Il est trop tôt pour dire si les changements climatiques ont contribué à l’effondrement du bâtiment de Surfside. Mais les effets du réchauffement climatique, qui génèrent une chaleur extrême et plus d’humidité dans l’air, provoquent une détérioration plus rapide de l’enveloppe et de la structure des bâtiments, selon Jesse Keenan, professeur à l’Université Tulane spécialisé dans les conséquences du changement climatique sur l’environnement bâti.

Après les réclamations massives occasionnées par les ouragans Irma en 2017 et Michael en 2018, les compagnies d’assurance ont essuyé de lourdes pertes, et ces pertes ne cessent d’augmenter. De nombreux assureurs ont commencé à laisser tomber des assurés dans des zones à haut risque et à refuser d’en prendre de nouveaux. Dans certaines parties de l’État de Floride, il est devenu presque impossible pour les propriétaires de souscrire une couverture d’assurance privée.

À mesure que les assureurs privés se retirent, de plus en plus de propriétaires souscrivent une couverture auprès de Citizens Property Insurance, un assureur appartenant à l’État de Floride qui était censée être l’assureur de dernier recours, soit un filet de sécurité pour les personnes qui ne pouvaient pas trouver de couverture sur le marché régulier.

Maintenant, au lieu d’être un filet de sécurité, cet assureur fournit plus de polices d’assurance résidentielles que presque tous les assureurs privés en Floride, selon les données de l’État.

Montréal, le 18 juillet 2021

Source: The New York Times