GCR dévoile une enquête sur le comportement des acheteurs résidentiels

23 avril 2019 — Quelques 1 124 acheteurs résidentiels dans le domaine du neuf, au Québec, ont fait l’objet d'un sondage mené par Garantie de construction résidentielle (GCR). Cette enquête ciblait les habitations enregistrées (en 2018) à ce plan de garantie obligatoire. GCR dévoilait, aujourd'hui même, la première partie des résultats obtenus. 

Le prix à l’achat représente sans conteste le premier critère d’acquisition. Cette considération a obtenu la note de 8,9 sur 10. Pour les acheteurs en copropriété, la présence d’une terrasse ou d’un balcon, ainsi que la facilité à se stationner « sont des critères jugés importants », révèle l’enquête.

 

Risques liés aux acomptes

Certains acheteurs interrogés ont une propension pour le risque, car sur les 71 % qui ont versé un acompte en vue d’acheter leur propriété, quelque 8 % d’entre eux ont versé un acompte dépassant la couverture maximale prévue par la loi, soit 50 000 $.

Par ailleurs, la grande majorité des nouveaux acheteurs (90 %) ont opté pour un amortissement du prêt hypothécaire sur 25 ans, soit le maximum prévu par la loi. Seulement 15 % d'entre eux l’ont amorti sur une période de 15 ans ou moins.

Mises de fonds modestes

L’enquête indique qu’un acquéreur sur trois n’investit pas 20 % en mise de fonds initiale. Tout acheteur doit verser, minimalement, 5 % de la valeur de la propriété ciblée. Pourtant, quelque 4 % des personnes interrogées ont indiqué ne pas avoir fourni ce pourcentage. Seulement 24 % des acquéreurs ont investi les 5 % requis.

Parmi ceux qui ont choisi d’acheter une propriété neuve, quelque 52 % l’ont fait pour éviter les rénovations à faire, parce qu’elle ne répondait pas aux besoins (49 %), ou que le prix était le même que pour une habitation neuve (34 %). Par ailleurs, un pourcentage de 31 % a choisi une propriété neuve en raison de l’importance d’être le premier occupant, et d’avoir quelque chose de neuf.

Données en rafales

Le prix moyen de la nouvelle résidence neuve se chiffrait à 342 149 $. Ce prix est supérieur chez les acheteurs expérimentés (364 655 $), par rapport aux nouveaux acheteurs (285 090 $). Un total de 69 % a l’intention de conserver son habitation pour plus de 10 ans. Parmi eux, les plus expérimentés sont un peu plus nombreux (55 %) que ceux qui en sont à leur première propriété (42 %).

On peut consulter cette étude en cliquant sur cet hyperlien

Par François G. Cellier pour Condolegal.com
Source: GCR

Montréal, 23 avril 2019