Interdiction du tabac et du cannabis à Hampstead

7 février 2018 — Il n’est plus permis de faire usage du tabac dans les espaces publics à Hampstead. Cette interdiction s’appliquera aussi à la marijuana, une fois que cette substance sera légalisée au pays.

Un projet de règlement sur les produits du tabac et autres substances, sur le territoire d’Hampstead, a été adopté lundi dernier par son conseil municipal. Cette prohibition s’étend aux parcs, aux rues, aux trottoirs, aux édifices municipaux ainsi qu’aux terrains adjacents. Il en sera de même avec le pot.

Fumée secondaire et problèmes de santé

Le maire d’Hampstead, William Steinberg, a affirmé que cette initiative découle de la légalisation prochaine du cannabis. Le projet de loi C-45 a été déterminant dans cette volonté d’agir. « Nous ne voulons pas que cela se fasse en public. L’une des raisons a trait à la fumée secondaire, qui occasionne des problèmes de santé », a-t-il dit.

Fumer une cigarette ou un joint donne le mauvais exemple

La seconde raison est le mauvais exemple donné par les usagers du tabac et de la marijuana. « Lorsqu’il est question de la légalisation du pot, nous avons assurément des craintes de voir un plus grand nombre de jeunes en fumer. Alors, nous ne voulons pas que des gens donnent le mauvais exemple. Et nous ne voulons pas que des groupes d’adolescents, ou de jeunes adultes aillent fumer des joints dans nos parcs ou sur nos trottoirs », d’ajouter le maire.

La municipalité prétend avoir l’autorité nécessaire pour bannir le tabac et la marijuana, en vertu de la Loi sur les compétences municipales, qui régit notamment les pouvoirs municipaux en matière d’environnement, de nuisance, de paix, d’ordre et concernant le bien-être général de sa population.

Amendes sévères

Toute personne qui enfreindra une disposition du nouveau règlement est passible d’une amende. Cette amende variera de 100 $ à 300 $ pour une première offense, et passera de 200 $ à 600 $ en cas de récidive.

Montréal, 7 février 2018
Source: La Presse