Grigny 2 est à l'agonie

12 avril 2017 — La méga copropriété Grigny 2 sera prise en charge par le gouvernement français, qui y investira quelque 200 millions d’euros pour la sauver du désastre. Cette initiative est rendue possible grâce à l’Orcod (opération de requalification des copropriétés dégradées).

L’intervention du Ministère du logement et de l’habitat durable était devenue nécessaire, car cette copropriété, qui compte 5 000 logements où vivent 17 000 habitants, est à l’agonie. Pour lui redonner la décence et la salubrité digne d’un complexe résidentiel, l’État français y investira 200 millions d’euros.

Quelque 3 500 copropriétaires y sont plombés par des charges totalisant 8 millions d’euros, annuellement, pour notamment payer des équipements surdimensionnés, l’entretien d’espaces verts, des stationnements, un réseau de caméras de surveillance et une gestion « particulièrement compliquée ».

Mais ce qui frappe l’imaginaire dans cette copropriété, c’est le niveau d’endettement accumulé au fil des années, au point que ses copropriétaires peinent à payer leurs factures. À titre d’exemple, ils doivent 4,6 millions d’euros à la Lyonnaise des eaux, ainsi que 2,8 millions d’euros à un fournisseur de gaz.

Les nouveaux acheteurs qui y acquièrent une unité au rabais héritent des dettes de leurs prédécesseurs. Ils achètent en outre un environnement dégradé, des charges écrasantes et l’impossibilité de revendre, bien souvent. Pour tout dire, Grigny 2 figure parmi d’autres complexes résidentiels en très grande difficulté, en France, où 15 % des copropriétés (un million d'appartements) se trouvent dans une situation d’extrême précarité.

Cela nous rappelle qu'au Québec, plusieurs copropriétés pourraient subir le même sort, dans quelques années, si rien n'est fait pour redresser la barre. L'avocat émérite et secrétaire général du RGCQ, Yves Joli-Coeur, a écrit un livre sur le sujet. Pour en savoir plus à ce propos, cliquer sur cet hyperlien.

Source : Le Monde.fr