Pyrrhotite: nouvelle aide financière

9 janvier 2017 — Les résidents de la Mauricie ont appris une excellente nouvelle, le 6 janvier dernier : Québec allongera 17 millions de dollars additionnels dans le fonds pour les victimes de la pyrrhotite. Le gouvernement élargit également les critères pour y être admissible.

Grâce à cet argent, environ 300 propriétaires résidentiels supplémentaires pourront faire réaliser des travaux, affirme le député de Maskinongé, Marc H. Plante. Les 17 millions sont disponibles dès maintenant, a-t-il ajouté. Le seuil d’admissibilité passe de 0,30 % à 0,23 %, a également annoncé le gouvernement lors d’une conférence de presse présentée à Trois-Rivières, le 6 janvier dernier. Cela signifie qu’un plus grand nombre de propriétaires pourront se prévaloir d’une aide financière.

Marc Dubord est soulagé   

Marc Dubord a un taux de pyrrhotite de 0,25 % dans ses fondations, ce qui était, jusqu’à aujourd’hui, insuffisant pour obtenir une aide financière. L’annonce du gouvernement a d’ailleurs été faite devant sa maison, dans le secteur Pointe-du-Lac, parce qu’il est maintenant admissible au programme. « C’est un soulagement pour moi et d’autres victimes dans la région. Ça va donner un petit baume sur le plan financier », a-t-il dit.

L’homme estime que les rénovations pour refaire ses fondations en béton lui coûteront environ 150 000 $. Il devra faire lever sa maison afin que le sous-sol puisse être reconstruit. Environ 700 propriétaires résidentiels pourront effectuer des travaux au cours des deux prochains étés, estime le député Marc H. Plante, grâce aux sommes restantes dans le fonds d’aide (25,6 millions de dollars) et à l’argent annoncé vendredi.

Des millions et des millions

Depuis 2011, le gouvernement du Québec a injecté 52 millions de dollars pour soutenir les victimes de la pyrrhotite. Plusieurs affirment qu’il faudrait beaucoup plus d’argent pour dédommager tous ceux qui sont aux prises avec ce problème. « À terme, le désastre devrait se chiffrer à plus d’un milliard de dollars en dommages directs et indirects », estime Yvon Boivin, ex-président et fondateur de la Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP).

Toujours selon lui, environ 4 000 maisons et condos ont été contaminés par la pyrrhotite en Mauricie, mais également des centaines d’immeubles commerciaux, des dizaines de bâtiments institutionnels (ex. : hôpitaux, casernes de pompiers et immeubles municipaux) et quelques infrastructures. Rappelons que la pyrrhotite est une espèce minérale composée de sulfure de fer, d’une couleur jaune bronze qui noircit à l’air. En cristallisant en lamelles, elle peut provoquer des fissures dans le béton et le faire éclater.

Montréal, 9 janvier 2017
Source : Radio-Canada et François G. Cellier pour Condolegal.com