Quelques mesures de prudence à l’approche du temps des Fêtes

10 décembre 2018 — À l’approche du temps des Fêtes, la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) rappelle certaines précautions à prendre, afin d’éviter un possible incendie, lequel pourrait sévir en raison d’imprudences. Plusieurs articles d’ambiances doivent être manipulés et utilisés avec soin: chandelles parfumées, lumières décoratives, décorations gonflables, arbres scintillants et foyers réconfortants n'échappent pas à cette règle.

Les articles décoratifs électriques tels les guirlandes lumineuses, les décorations extérieures gonflables et les ampoules LED doivent être marqués d’un sceau de certification approuvé par la RBQ. Il est aussi recommandé d’observer les instructions quant à leur utilisation, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur.

Éviter les surcharges électriques

Par ailleurs, mieux vaut ne pas surcharger les circuits électriques et éteindre les lumières d’un arbre de Noël, advenant qu'elles soient laissées allumées sans surveillance. Autre conseil avisé : n’utiliser, sous aucun prétexte, les guirlandes lumineuses électriques pour décorer un arbre artificiel métallique.

Quant aux appareils chauffants, la RBQ insiste sur l’importance du ramonage des cheminées au moins une fois par année. Condolegal.com rappelle que dans certaines copropriétés, l’installation des cheminées n’est pas conforme. Tout syndicat de copropriétaires aurait donc intérêt à les faire vérifier, pour s’assurer qu’ils sont sécuritaires. Des copropriétés ont pris feu, dans le passé, en raison de cheminées dont l'installation ne respecte pas les normes.

Ramaser les cendres d'un foyer

Les cendres d’un foyer devraient être retirées sans délais et être entreposées à l’extérieur, loin des surfaces combustibles. Quant aux bougies, il faut les placer dans des contenants suffisamment grands pour circonscrire les débordements de cire. Et attention, elles doivent être installées à une bonne distance de produits inflammables (ex. : branches et rubans).

Précisons que le 1er octobre 2018, un nouvelle norme concernant les poëles et foyers au bois est entrée en vigueur à Montréal. Et pour en savoir plus au sujet des cheminées non conformes, cliquer sur cet hyperlien. Il mène à un article fouillé sur le sujet, qui a été rédigé par François G. Cellier, journaliste et rédacteur en chef du magazine Condoliaison.

Par François G. Cellier pour Condolegal.com
Montréal, 10 décembre 2018
Source: RBQ