Définition : Sinistre

Événement imprévu et accidentel, dont les conséquences sont garanties par le contrat d'assurance (p. ex. incendie, dégât d’eau). Un sinistre est indemnisable uniquement s’il provoque un dommage corporelmatériel ou moral.

Articles liés


Comme dit le dicton populaire : « il vaut mieux prévenir que guérir! » Ceci est particulièrement vrai en matière d’assurance. En effet, la multiplication des sinistres n’est pas sans conséquence à long terme. Elle génère une augmentation des primes et des franchises. Certains assureurs se retirent même du marché, laissant peu d’acteurs, sans réelle concurrence. Il est donc primordial que tant les copropriétaires que les copropriétés fassent tout en leur possible pour prévenir les sinistres.
Lire la suite
La gestion efficace d’un sinistre (ex. : dégât d’eau et incendie) requiert le déploiement d’actions promptes et efficaces, afin que votre immeuble soit réparé ou reconstruit dans les plus brefs délais. Voici, en résumé, les précautions à prendre et une liste des choses à faire dès que vous avez pris connaissance d’un sinistre, que ce soit dans les parties privatives ou communes de votre immeuble.
Lire la suite
19 février 2013- Les "bons Jack" sont bien connus des compagnies d’assurance. Ces individus sont référés par le beau-frère d’un voisin ou le gendre d’un cousin éloigné. Ils peuvent vous installer un chauffe-eau en un tournemain, disent-ils. Pourquoi payer plus cher, alors qu’une bonne affaire vous permettra d’économiser gros? Après tout, il ne s’agit que d’un chauffe-eau. Les appareils suggérés sont souvent de piètre qualité, ce que vous ne savez pas la plupart du temps, ils coûtent moins cher à l’achat et sont installés à un prix d’ami.
Lire la suite
11 juin 2012- La Loi impose à tout syndicat de copropriété de souscrire une assurance couvrant l’immeuble et sa responsabilité à l’égard des tiers, ce qui inclut les copropriétaires de l’immeuble. Cette assurance est souvent perçue uniquement comme une charge par les copropriétaires. À hauteur de leur quote-part, ils paient la prime annuelle. En contrepartie, l’assureur a toutefois l’obligation de fournir les garanties prévues au contrat.
Lire la suite
12 décembre 2011- Nombre de copropriétés au Québec sont dites « par phases ». Sans entrer dans le détail d’une telle structure juridique, qui a été développée par ailleurs, mentionnons que dans ce type de copropriété, il peut y avoir juxtaposition de deux copropriétés ou plus.
Lire la suite
2 décembre 2011- Les frontières de la copropriété sont plus larges que ce que les copropriétaires pourraient penser. En effet, la vie de l’immeuble n’intéresse pas seulement ses propriétaires et occupants, mais également leurs assureurs.
Lire la suite
Il vient d’y avoir un dégât d’eau dans ma partie privative. Que dois-je faire : appeler mon assureur, mon plombier ou mon avocat?
Vous devez vous identifier/inscrire pour lire cet article
Les copropriétaires utilisent et jouissent librement des parties communes à condition de ne pas exercer abusivement ce droit et de ne pas les endommager. Advenant qu’un copropriétaire occasionne des dommages à une partie commune (comme l’ascenseur, par exemple), il en sera responsable.
Lire la suite