Définition : Mur mitoyen

Mur érigé sur la ligne séparative de deux lots contigus. L’entretien, la réparation et la reconstruction du mur mitoyen sont à la charge des propriétaires de ces lots, proportionnellement aux droits de chacun dans le mur. D'autres règles peuvent s'appliquer notamment en cas d'exhaussement (augmentation de la hauteur du mur). Le Code civil du Québec stipule que les cloisons ou les murs non compris dans le gros oeuvre du bâtiment et qui séparent une partie privative d'une partie commune ou d'une autre partie privative sont présumés mitoyens.