Définition : Droit de retrait

Droit qui permet à tout copropriétaire (indivisaire) dans une copropriété indivise  de racheter la quote-part qu’un autre indivisaire a vendu à un tiers (personne étrangère à l’indivision). Ce droit de retrait ne peut être exercé lorsqu'une convention d’indivision, publiée au registre foncier, contient des droits de préemption.

Articles liés


En copropriété, les droits de retrait et de préemption peuvent perturber le cours d’une transaction immobilière. Dans ma pratique, j’ai dû, à quelques reprises, intervenir à cet égard avant de pouvoir procéder à une vente, souvent à la grande surprise (et déplaisir parfois!) des parties au dossier, le tout ayant pour but toutefois de les protéger.
Lire la suite