Archives Condolegal

Archives

La gestion autonome, ou autogestion, est le modèle privilégié pour plus de 75 % des copropriétés québécoises. Ce choix nécessite une implication rigoureuse et de solides compétences de la part des administrateurs.  Le colloque du RGCQ du printemps 2017 vise à renforcer vos capacités à gérer votre copropriété de manière autonome.
Cet évènement est terminé
 9 au 12 février 2017│Réservez votre place dès maintenant│ Cette année encore, Condolegal.com offrira des consultations juridiques gratuites de 15 minutes aux visiteurs du Pavillon Condo dans le cadre de l'ExpoHabitation 2017 qui aura lieu au stade olympique du 9 au 12 février 2017.  
Cet évènement est terminé
Numéro 3 - Édition 2008 Pour le consulter, cliquez ici Le temps passe et la copropriété poursuit son avancée. Aux quatre coins de la province, les projets de constructions liés à cette formule d’habitation se multiplient, confirmant ainsi la naissance d’une véritable révolution dans le domaine de l’immobilier québécois. Dans ce contexte, il importe, plus que jamais, de faire preuve de vigilance avant d’acheter. Le Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec (RGCQ), un organisme voué à la promotion de la bonne gouvernance en copropriété, offre maintenant une formation continue à ses membres gestionnaires d’immeubles. Il s’est en outre doté, à l’instar du Mouvement Desjardins - dont la structure repose sur un concept de coopérative - d’une structure favorisant le développement ordonné de ses chapitres de Montréal, de Québec et de l’Outaouais. Chacun d’eux se voit dorénavant chapeauté par le RGCQ provincial, au sein duquel siège un conseil d’administration. Ses représentants sont élus parmi les trois chapitres. Rappelons que le RGCQ anime, chaque année, des conférences-débats grand public dans le cadre de ses colloques printaniers. D’autres conférences du même genre ont lieu l’automne au Salon de la copropriété, un événement auquel cet organisme est associé.
Lire la suite
Numéro 2 - Édition 2007 Pour le consulter, cliquez ici Bien vivre la copropriété en est à sa deuxième année d’existence. L’enthousiasme suscité par la 1ère édition de ce magazine nous a convaincus de réitérer l’expérience. Il a su répondre à de nombreuses questions qui demeuraient sans réponse. Ses fiches vulgarisées traitant du droit de la copropriété auront été d’une aide appréciable, permettant notamment d’interpeller un sens accru des responsabilités de nombreux copropriétaires. Les acheteurs réalisent davantage l’importance de bien démarrer en copropriété, mais il subsiste encore plusieurs lacunes qui devront être corrigées. À certains égards, il y a urgence d’agir, faute de quoi, la copropriété québécoise pourrait en faire les frais. De nombreux immeubles prennent de l’âge. L’heure des grands travaux visant à remplacer certains équipements approche. D’ici quelque temps, des toitures, des fenestrations et des systèmes de ventilation, pour ne nommer que ces infrastructures, auront atteint la fin de leur durée de vie utile. Or, plusieurs syndicats de copropriété n’auront pas les moyens de payer la note en raison d’un fonds de prévoyance insuffisant, voire inexistant. La situation en sera une de précarité, bien qu’il soit encore temps d’agir.  
Lire la suite
Le Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec (RGCQ) a déposé, le 16 février 2010, son Mémoire auprès du Groupe de travail sur la copropriété, mis sur pied à l’été 2009 afin de soumettre au Ministère de la Justice des recommandations pour améliorer le cadre législatif entourant la copropriété divise au Québec.  
Lire la suite
Numéro 1 - Édition 2006 Pour le consulter, cliquez ici L’histoire de la copropriété au Québec revendique un certain vécu. En fait, elle célébrera son 40e anniversaire de naissance dans trois ans. N’empêche, le véritable engouement pour ce type d’habitation ne remonte qu’à la fin des années 80. Son évolution a été marquée par d’énormes progrès réalisés jusqu’à présent, notamment, en regard des normes régissant la coexistence au sein d’un immeuble. La frénésie pour la copropriété a également permis l’éclosion d’organismes sans but lucratif, comme le Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec (RGCQ). Mais il reste encore beaucoup à faire.        
Lire la suite