Le plafond du RAP passe de 25 000 à 35 000 dollars

22 mars 2019 — Le dernier budget fédéral a été parsemé de bonnes nouvelles dans le domaine de l’habitation. L’une d’elles touche le Régime d’accès à la propriété (RAP), dont le plafond a été rehaussé de 10 000 $ pour atteindre 35 000 $. Sans oublier l’incitatif de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), qui vise à faciliter l’achat d’une première propriété. Ces deux mesures ont été applaudies par la Fédération des chambres immobilières du Québec.

« Depuis le dernier déplafonnement du RAP, la FCIQ a continuellement proposé des pistes au gouvernement fédéral en vue de moderniser le programme », a rappelé la FCIQ dans un communiqué de presse. En collaboration avec l’Association canadienne de l’immeuble (ACI), elle avait proposé au gouvernement son rehaussement. Il faut croire que le message a été entendu.

« Pour refléter davantage la progression des prix sur les marchés immobiliers canadien et québécois, au cours des dernières années, la FCIQ soutenait que le montant de retrait maximal du RAP devait être rehaussé », explique Yanick Desnoyers, directeur de l’analyse du marché à la FCIQ. Cette fédération salue, par ailleurs, l’annonce d’une réouverture du RAP pour les couples séparés ou divorcés. En pareille situation, les personnes qui y ont déjà eu recours pourront l’exercer à nouveau, moyennant certaines conditions.  

Incitatif de la SCHL

Dans son budget annoncé hier, le gouvernement fédéral a également statué qu’il consacrera 1,25 milliard, sur trois ans, pour permettre à au moins 100 000 nouveaux acheteurs de confier 5 % ou 10 % de leur hypothèque (sans intérêt) à la SCHL. Cette hypothèque ne sera remboursable qu’à la revente de la propriété.

« Cette aide permettra à de jeunes ménages d’accéder plus rapidement à la propriété, mais aussi de voir leurs versements mensuels réduits. Les modalités du programme, qui seront définies ultérieurement, devront démontrer de la flexibilité et un caractère abordable », d’ajouter la FCIQ. Rappelons que cet incitatif s’inspire de l’actuel programme « Accès Condos », qui s’est avéré très efficace et connait une grande popularité.

Il appert que les nombreux resserrements hypothécaires, combinés à la hausse des prix dans le domaine de l’immobilier, ont freiné l’accession à la propriété. « Ces deux mesures principales du Budget fédéral, en matière d’habitation, devraient permettre à plus de jeunes ménages d’accéder à la propriété, ce qui constitue l’un des meilleurs moyens de bâtir un patrimoine financier solide », conclut Yanick Desnoyers.

Pour lire l'intégralité du communiqué de presse émis par la FCIQ, cliquer sur cet hyperlien.

Par François G. Cellier pour Condolegal.com
Montréal, 22 mars 2019