Feu vert pour la copropriété dans l’arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie

18 janvier 2019 — L’arrondissement Rosemont-La Petite-Partie (Montréal) est un secteur où les condos ont la cote. À preuve, la copropriété est encore le type d’habitation qui affiche le plus grand nombre d’unités vendues, par rapport aux autres segments résidentiels. Au total, quelque 709 transactions y ont été compilées dans ce secteur en 2018. Et la valeur moyenne des unités a crû de 6 %, passant à 353 620 $.

Autre détail important : Rosemont-La Petite-Patrie n’a pas connu les hausses de prix les plus fulgurantes, si bien qu’il demeure un marché très attrayant dans le domaine des transactions résidentielles.

Rosemont-La-Petite-Patrie, un marché de vendeurs

Tout comme dans plusieurs autres quartiers montréalais, cet arrondissement est un « marché de vendeurs » où la copropriété domine, indique Yanick Desnoyers, directeur du service d’analyse de marché à la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ). À titre comparatif, il précise que « les unifamiliales n’ont représenté que 7,4 % des ventes en 2018. »

Au deuxième rang se trouvent les plex (deux à cinq unités), dont 386 ont trouvé preneur en 2018. La hausse du prix moyen dans ce créneau de marché s’est appréciée de 9 % (644 124 $). À la queue du peloton, les maisons unifamiliales n’ont enregistré que 88 ventes en 2018 dans Rosemont – La Petite-Patrie. Leur valeur moyenne a augmenté de 15 %, pour atteindre 673 006 $.

14 % pour les condos en 2018

Précisons que dans la grande région de Montréal, les ventes de copropriétés ont connu une augmentation de 14 % en 2018. Quant aux immeubles de deux à cinq logements, ils ont affiché un gain de 3 %, tandis que les maisons unifamiliales ferment la marche avec 1 % de ventes pendant la dernière année.

Depuis cinq ans, toujours dans Rosemont-La Petite-Patrie, les valeurs moyennes ont grimpé de 47 % dans le domaine de l’unifamiliale, de 20 % pour les copropriétés et de 27 % pour les plex. Les prix demandés sont moins exorbitants dans Rosemont-La-Petite-Patrie que dans le Plateau-Mont-Royal, son voisin immédiat. À titre comparatif, il faut payer en moyenne 410 915 $ pour y acheter un condo.

Par François G. Cellier pour Condolegal.com
Montréal, 18 janvier 2018
Source : Journal Métro