Les condos neufs se vendent comme des pains chauds à Montréal

24 octobre 2018 — Les condos neufs se vendent plus que jamais dans la Région métropolitaine de rencesement (RMR) de Montréal, qui inclut les couronnes nord et sud. En fait, les achats d’appartements s'y sont appréciés de 46 % pendant le second trimestre de 2018, par rapport à la même période l’an dernier. Au total, il s’est vendu 2 347 condos neufs dans la RMR de Montréal, entre les mois d’avril et de juin 2018.

Tout cela s’explique par divers facteurs, dont la présence accrue d’acheteurs étrangers, des lancements de projets qui se succèdent, ainsi qu’un marché de la revente qui, globalement, est à l’avantage des vendeurs.

Projets majeurs

Les projets en copropriété qui ont obtenu le plus de succès sont le Magellan Condos (phase 2), du développeur immobilier Devimco, le Lum Pur Fleuve (phase 2), un projet d’investissement d’une valeur de 100 millions $, ainsi que le Quartier Victoria (phase 3) à Saint-Lambert, d’Habitations Trigone.

Des records fracassés

Quand on regarde la dynamique par sous-secteur géographique, on constate que les ventes ont presque triplé en un an sur la Rive-Sud. Les 376 ventes du deuxième trimestre, en 2018, fracassent même l’ancien record de 246 ventes enregistrées au quatrième trimestre l’an dernier.

Par ailleurs, l’inventaire des logements construits et invendus ne cesse de rétrécir. Toutefois, l’inventaire des unités en construction et toujours invendues a augmenté de 10 % dans le reste de l’île de Montréal, et de 15 % au centre-ville, « en raison du grand nombre de projets qui performent bien au lancement, et dont on débute rapidement la construction », écrit le Groupe Altus.

Autre record

Près de 3 000 nouvelles unités, réparties en 26 projets, ont été mises sur le marché dans la RMR de Montréal ce trimestre. C’est plus du double en termes de nouvelles unités mises en marché pendant la même période, l’an dernier, sans compter qu’il s’agit d’un nouveau record trimestriel.

Quant au centre-ville et au reste de l’île, ces deux territoires affichent, respectivement, une croissance de volume de 44 % et de 31 % en un an. Avec 1 047 ventes au centre-ville et 769 ventes dans le reste de l’île, il s’agit de leur meilleur résultat pour un deuxième trimestre.

Montréal, 24 octobre 2018
Source : La Presse