Rebonds des ventes de condos

5 juillet 2017 - Après avoir connu une période difficile au Québec, les ventes de condos ont repris des forces en 2017. Elles ont augmenté de 24 % en mai, par rapport à la même période l’an dernier. C’est ce qui ressort d’une étude produite par Desjardins. 

Cette étude démontre que globalement, dans le Grand Montréal, les ventes totales (maisons et copropriétés) ont crû de 15 %, alors que Gatineau et Québec affichaient des hautes respectives de 25 % et de 11 %.

« Même si le marché de la copropriété est moins excédentaire qu’auparavant, une situation de surplus prévaut encore dans les six principales agglomérations du Québec », indiquent l’auteure de l’étude, Hélène Bégin, qui est économiste principale chez Desjardins. Mais étant donné que les résidences disponibles sont moins nombreuses, leurs prix se sont appréciés de 5 %, tant du côté des maisons que des condos.

Par ailleurs, on ne craint pas la récente imposition d’une taxe de 15 % (en Ontario), pour tout investisseur étranger qui acquiert une propriété, afin de stopper la spéculation immobilière dans la grande région de Toronto, qui y a fait considérablement gonfler les prix. Même si une partie de ces investisseurs se rabat sur Montréal, « le marché de la métropole ne risque pas de s’enflammer dans l’immédiat », assure-t-on.

Au final, les constructions neuves ont grandement profité de ce regain des ventes. Au cours des cinq premiers mois de l’année, les mises en chantier ont augmenté de 39 %, en comparaison de la même période l’an dernier. « Tous les segments de marché participent à cette augmentation, dont celui des copropriétés, qui est particulièrement actif », précise encore l’étude.

Entre janvier et mai 2017, dans la RMR de Montréal, la construction de 3 301 unités a commencé, comparativement à 1 856 pendant la même période en 2016. On ne peut en dire autant ailleurs au Québec, où environ 400 unités seulement ont émergé depuis le début de l’année.

Pour consulter l’intégralité de l’étude, cliquer sur cet hyperlien.

Montréal, 5 juillet 2017