Marijuana et copropriété

2 février 2017 — La légalisation du cannabis dans certaines juridictions ouvre la porte à de nouvelles opportunités d’affaires. L’entreprise immobilière Grow Condos, qui évolue exclusivement dans l’industrie de la marijuana, compte tirer profit d’une nouvelle manne à semer et à cueillir.

Grow Condos voudrait construire une copropriété industrielle, au sein de laquelle des appartements seraient conçus pour cultiver et gérer des plants de cannabis. Construite à Eugene, en Oregon, où la marijuana pour usage récréatif a été légalisée, l’immeuble en question abriterait 32 unités dont les plafonds mesureraient 22 pieds de hauteur.

Chacun des condos aurait son propre compteur de consommation d’eau et d’électricité. Le site serait doté d’installations visant à accroître la sécurité des lieux, par exemple des caméras de surveillance ainsi qu’une clôture mesurant six pieds de haut.

Le prix des appartements varierait entre 150 000 $ et 175 000 $. Les copropriétaires acheteurs devraient investir des sommes d’argent supplémentaires, afin que leur unité puisse être parfaitement adaptée à la culture du cannabis.

Ce type de copropriété serait vue d’un très bon œil par plusieurs copropriétaires, qui s’opposent, pour la plupart, à ce que leur immeuble accueille des cultivateurs de marijuana. Le sujet serait d’autant plus d’actualité, advenant que cette drogue douce soit légalisée au Canada.

Rappelons que certains copropriétaires s’adonnent, illégalement, à la culture du cannabis dans leur condo. Une telle pratique suscite des questionnements, notamment en ce qui a trait à la sécurité et à la santé des copropriétaires concernés.

Montréal, 2 février 2017

Source : Lash/Condo Law